Un musicien effectue 30 jours de prison après avoir utilisé un CD piraté

Categories: Actu
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 24 juillet 2012

C’est la petite histoire du jour que je viens de découvrir par le biais du Parti Pirate Portugais, qui prouve encore une fois la stupidité des autorités et des ayants droit, ainsi que la démesure en matière de lutte contre le piratage.

Photo de Joao Martins
Joao Martins, alias Kit

João Martins (a.k.a. « Kit ») est musicien, ingénieur du son, et propriétaire d’un bar sur l’île Terceira, dans les Açores.

Pour mettre un peu d’ambiance dans son bar, il a utilisé un CD piraté… grave erreur !
Accusé, il a refusé de payer l’amende.

Hier, il a passé le premier des 30 jours d’emprisonnement auxquels il est condamné à la prison de Andra do Heroismo.

Le musicien a laissé un message sur son profil Facebook, avant d’être emprisonné :

Les amis, aujourd’hui je vais entrer dans la prison de Angra pour effectuer une peine de 30 jours, pour avoir diffusé de la musique provenant d’un CD piraté.
En tant que citoyen, je crois que la justice commet des erreurs.
En tant qu’auteur et compositeur, je refuse pleinement qu’on contrôle la diffusion de la Culture, les arts sont libres et ne sont pas un produit commercial imposé par le système capitaliste dans lequel nous vivons.
Je paierai par la prison, plutôt qu’en vendant mon âme.

Tout va bien, à bientôt, merci pour votre soutien.

 

D’après la radio Antena 1 Açores, une manifestation s’est déroulée aujourd’hui, en soutien à Joao Martins, devant l’établissement carcéral où il effectue sa peine.
Je tente de savoir quel était le montant de l’amende… je mettrai l’article à jour dès que j’en saurai plus.

 

Source : Exame Informatica

F-Droid, le dépôt d’applications libres

Il y a quelques jours, j’ai regardé un petit peu ce qu’il se tramait au niveau des autorisations accordées aux applis que j’avais installées sur mon smartphone Android (un ZTE Libra acheté chez SFR qui casse pas des briques).

C’est là que je me suis rendu compte que, outre le fait que ces applis sont pas excellentes, elles étaient ULTRA intrusives, à un point bien supérieur que ce que je n’osais imaginer.

Donc, j’me suis dit que j’allais me tourner vers du FOSS (Free & Open Source Software), et si possible, abandonner Google Play (ou du moins, ne plus en faire une utilisation régulière comme je le faisais jusqu’à présent).

 

F-Droid, mon petit bonheur d’applications

 

Après quelques recherches sur Google, je suis tombé sur F-Droid. Une application à installer, qui propose elle-même d’autres applications, libres et open source. Un Google Play, mais en mieux.
Pour l’installer, rien de bien compliqué. Pensez d’abord à autoriser l’installation d’applications inconnues dans les paramètres de votre smartphone.

QR Code pour F-Droid

 

Une fois installé, vous n’aurez plus qu’à lancer F-Droid pour accéder à un dépôt bourré d’apps qui ne vous dépouilleront pas de vos infos persos et bien plus encore !
A savoir que pour chaque soft, il y a la liste des précédentes versions à télécharger. Et ça, c’est cool, aussi !

 

Quelques apps ?

 

Alors certes, c’est pas aussi complet et varié (encore que…) que ce qu’on trouve sur Google Play… mais ya quand même pas mal d’applis, et elles sont franchement pas dégueux.

  • Côté browser web, j’ai abandonné Opera Mini. Non pas pour Firefox (qui pèse bien trop lourd), mais pour Zirco Browser.
  • Côté lecteur de QRCode, j’ai viré Mobile Tag pour y mettre Barcode Scanner.
  • Côté lampe de poche, j’ai installé… « lampe de poche », pour virer Tiny Flashlight.
  • Parmi le must, je dis « au revoir » à Google Maps pour dire bonjour à Open Street Map, avec l’application OsmAnd. Bien plus efficace, plus rapide… détecte bien mieux et en temps réel ma position (ce que Maps merdait totalement chez moi).
  • J’en ai profité pour installer l’appli WordPress pour pouvoir accéder à une interface admin mobile agréable.
  • Il existe un client Diaspora dont je ne soupçonnais clairement pas l’existence (ça fait du bien une appli qui demande uniquement l’accès au réseau, et pas à votre numéro et autres données perso… !).
  • Pour ceux qui aiment bien aller sur IRC (rendre visite au Parti Pirate, par exemple), il y a Yaaic qu’est bien sympa.
  • Pour ceux qui préfèrent aller sur IRC via IRSSI installé sur leur machine à la maison… vous pouvez toujours vous connecter en SSH chez vous grâce à ConnectBot (il me semble qu’il y a une variante qui s’appelle IRSSI ConnectBot, mais j’ai pas regardé ce que ça donnait).
  • Forcément, il y a le classique et incontournable Terminal (la base, un peu).
  • Niveau jeux, ya un dérivé de Frets on Fire qui s’appelle Taps on Fire. Il va falloir que je le teste :).

 

Il existe bien évidemment tout un tas d’applications allant du plus futile au plus « geek » … je vous laisse faire une petite visite par vous-même… !

Je ne sais pas s’il existe d’autres trucs du style, d’autres « markets alternatifs » qui pourraient être aussi intéressant… n’hésitez pas à commenter pour m’en informer :).

 

Update : J’y pense… ! Une application qui n’est pas sur F-Droid, présente sur Google Play, libre et TRÈS importante… Reflets :).

page 1 of 1
Welcome , today is samedi, 23 septembre 2017